01/01/2007

La chapelle Saint-Martial (photo Louis Soonckindt)

953465194.JPGLa dévotion à Saint Martial remonte au moins au début du XVIe siècle car on signalait en 1524 l'existence d'un reliquaire contenant le bras de ce saint. Premier évêque de Limoges, c'est lui qui envoya Saint Amans évangéliser les Rutènes. L'autel est surmonté d'un retable remis dans sa polychromie d'origine, en 2002, par le restaurateur M. Ulysse Lacombe. Ce retable-lambris, vieux de trois siècles, représente un Saint Martial prédicateur, en habits pontificaux, face à un ange d'égale taille, dans une attitude de louange ou de prière à l'ancienne. On ne connaît pas de semblable représentation en Aveyron.

14:41 Écrit par LAEA dans patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.